Conseils

Conseils pour locataires

[10/03/2015]

Top 5 des conseils pour locataires « débutants ».

Même si louer un bien immobilier n’exige peut-être pas le même niveau d’implication que l’achat, il s’agit d’une démarche importante, avec son lot de droits et obligations. Surtout lors d’une toute première location, le candidat locataire peut se poser de nombreuses questions. Voyons ensemble les points à bien avoir en tête pour éviter les problèmes et conflits par la suite.

1/ Visitez attentivement le bien avant de vous décider.

Assurez-vous que le bien est en bon état et qu’il est conforme aux règles de salubrité. Un bien mal entretenu n’est pas de bon augure et peut laisser penser que le propriétaire ne se sent pas fort concerné par le bien-être et la sécurité de ses futurs locataires.

Ainsi, les installations sanitaires et électriques doivent être conformes aux normes fédérales et régionales. Un système de ventilation doit être assuré dans une salle de bain avec chauffe-bain au gaz. Les toitures doivent être parfaitement étanches et la lumière doit être faite sur les causes d’éventuels problèmes d’humidité. En cas de doute, faites une nouvelle visite accompagné d’un expert immobilier.

2/ Le contrat de bail : à lire et relire avant de signer.

Le bail doit toujours faire l’objet d’un écrit. Certaines mentions sont obligatoires comme le nom et l’adresse du locataire et du propriétaire, la description et la désignation des locaux du bien visés par le contrat, le montant du loyer et des charges communes ainsi que la durée et la date à laquelle le bail prend effet.

En annexe du contrat de bail, un document reprend les droits et les obligations du locataire et du propriétaire. Il est par ailleurs vivement conseillé d’ajouter un maximum d’informations dans le contrat de bail, comme :

Les modalités de paiement du loyer,
Le montant de la garantie locative,
Les obligations respectives en matière de travaux et d’entretien,
Les indexations du loyer,
Le droit de visite du propriétaire,
Les cas de rupture de contrat,
Les assurances, …
Vous l’aurez compris : un contrat de bail bien détaillé permet d’éviter beaucoup de discussions par la suite. Si une clause ne vous paraît pas claire ou injuste, consultez un expert avant la signature.

3/ L’état des lieux d’entrée : une formalité à ne pas négliger !

Il est obligatoire de procéder à un état de lieux détaillé pour tous les baux conclus depuis juin 2007. Il peut soit être établi à l’amiable entre le locataire et son propriétaire, soit par un expert immobilier choisi de commun accord et à frais partagés. Si les parties le souhaitent, elles peuvent aussi faire appel chacune à l’expert de leur choix, à leurs frais.

Il est dans l’intérêt de chacune des parties de ne pas prendre cette formalité à la légère. Adoptez un regard critique et faites notifier toutes les dégradations existantes, en employant le vocabulaire le plus précis possible. Gardez en tête que c’est sur base de cette véritable « photographie » des lieux que vous seront éventuellement réclamés des frais lors de l’échéance du contrat de bail.

C’est l’occasion de s’assurer que vous maîtrisez l’utilisation de tous les appareils. Exigez de recevoir les modes d’emploi et toutes les explications nécessaires quant à leur fonctionnement et à leur entretien.

Si vous constatez un problème après l’exécution de l’état des lieux : pas de panique néanmoins. Signalez-les par lettre recommandée dans les plus brefs délais à votre propriétaire.

4/ Conservez soigneusement tous vos documents

Il est important de vous constituer un dossier avec tous les documents relatifs à votre location : contrat de bail bien sûr, mais aussi le compte-rendu de l’état des lieux d’entrée, vos contrats d’assurance, les copies des courriers adressés au propriétaire, ainsi que toutes les factures afférentes aux entretiens effectués. En cas de reproche de la part du propriétaire, vous retrouverez ainsi facilement la preuve que vous avez entretenu le bien en « bon père de famille ».

5/ Soyez attentif à bien respecter toutes vos obligations de locataire…

…et votre propriétaire vous le rendra bien ! Payez votre loyer à heure et à temps, ainsi que toutes les charges qui vous incombent. Prenez soin du bien comme si vous en étiez le propriétaire : veillez à procéder à tous les petits entretiens nécessaires, comme un nettoyage régulier, détartrage des sanitaires, débouchage d’évacuations d’eaux, entretien annuel des installations de chauffage, remplacement des ampoules, tonte et entretien des haies, etc…

Prévenez immédiatement le propriétaire si des travaux sont nécessaires pour assurer la pérennité du bien. A défaut, votre responsabilité pourrait être engagée. Ne prenez jamais l’initiative de vous lancer dans de gros travaux sans l’accord écrit préalable du propriétaire.

Retour